Vers la création d’un Groupement d’Employeurs pour les écoles de musique pays de Quimperlé

Les écoles de musique associatives sont des rouages essentielles pour le développement de la pratique musicale au plus prêt des populations. Elles permettent d’offrir à tous, enfants et adultes, l’opportunité de chanter ou jouer d’un instrument grâce à l’intervention d’enseignants professionnels, qui ont souvent, en parallèle, une pratique artistique personnelle.

Mais ces associations, souvent animées uniquement par des bénévoles, se retrouvent confrontées à de multiples difficultés et contraintes. les plus importantes portant sur les enjeux liés aux ressources humaines.

Face à l’épuisement marqué chez les bénévoles dans l’exercice de leur mandat du fait :

  • des règles liées à la gestion des contrats de travail qui sont pesantes ;
  • de la complexité de l’exercice de la fonction « employeur » ;
  • des risques encourus importants.

Il convient de trouver des solutions rapides pour recentrer les bénévoles sur le développement de leurs associations. Fort de cette réflexion, les 5 écoles de musique associatives présentes sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de Quimperlé, soutenus par le Conservatoire de Quimperlé et par la Communauté d’Agglomération, ont décidé de s’engager dans la création d’un Groupement d’Employeurs.

Outre, les enjeux liés aux contraintes de Gestion des Ressources Humaines, l’objectif étant de :

  • consolider les emplois ;
  • de renforcer la structuation du réseau des écoles de musique.

Le projet de Groupement d’Employeurs est maintenant validé, par l’ensemble des participants, et ses contours précisés.

La démarche mise en œuvre aura permis un renforcement d’un collectif qui, s’il se connaissait, a pu mieux mesurer les enjeux liés à la création d’un Groupement d’Employeurs et les conditions de réussite d’un tel projet.

Enfin, l’engagement volontaire des écoles, soutenues par le Conservatoire de Quimperlé, aura permis la mobilisation de la Communauté d’Agglomération. Soucieuse de permettre le maintien, et même le développement, sur son territoire, d’une offre significative et de qualité dans le domaine des pratiques musicales, elle aura montré tout l’intérêt qu’elle
voyait à une plus grande coopération entre les écoles afin de construire, sur le territoire, un véritable schéma territorial de l’enseignement artistique.
Il reste maintenant, à valider officiellement les orientations construites par les écoles pour voir éclore, sur le territoire un nouveau Groupement d’Employeurs culturel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s