Coopération et Fusion

le 17 décembre dernier, ATIS ATIS1 et la CRESS Aquitaine logo-cress-petit, ont eu la judicieuse initiative d’organiser à Bordeaux, une rencontre dédiée à « travailler ensemble dans la grande région ».

En effet, il n’aura échappé à personne que l’une des grandes affaires de ce début d’année réside dans la fusion de certaines Régions. Fusions qui, d’ailleurs, ne concernent pas uniquement les régions mais va également impacter l’intercommunalité (communautés de communes comme métropoles).

Si le sujet peut paraître un peu techno et parfois déconnecté des priorités de notre vie, il n’en est en fait rien du tout. Car loin de ne concerner que les collectivités, ces changements profonds vont avoir un effet tout à fait concret sur les organismes partenaires, les réseaux et donc in fine sur les individus comme sur les territoires.

En effet, l’une des conséquences, à laquelle il faut s’attendre, concerne le rapprochement de ces organismes. Rapprochement qui peut, et c’était là tout l’intérêt de la rencontre du 17 décembre, aller d’une collaboration renforcée jusqu’à une fusion pure et simple.

Or, le grand risque couru par beaucoup d’acteurs, partenaires des pouvoirs publics, est de se laisser piéger,et au bout du compte ne pas agir à temps.

Il faut, en effet, s’attendre à ce que dans un temps plus ou moins lointain, les collectivités demandent à leurs partenaires d’opérer les changements qu’elles auront elles-mêmes connus. Le pire serait donc d’attendre, ne rien faire.

Dans cette hypothèse, nous risquons de voir se réaliser des fusions rapides, dans l’urgence et sans projet réel. Ce serait alors la raison d’être de ces organismes qui serait remise en cause. Les conséquences seraient, nécessairement, importantes pour les salariés, qui se verraient alors embarqués dans de nouvelles activités sans y avoir été associés. Ce seraient des populations, des publics, des entreprises, des associations, qui découvriraient des changements importants sans qu’on eu pris en compte leurs besoins. Ce seraient des territoires désorganisés.

Là, où cette journée a été particulièrement intéressante, ça a été dans sa capacité à exposer des travaux réalisés justement sur ces impacts liés à des coopérations ou des fusions.

Où l’on voit combien il est essentiel de bénéficier de temps, d’une implication forte de l’ensemble des acteurs concernés… et en premier lieu les salariés. Où il apparaît prioritaire de travailler, de manière collaborative, à élaborer un projet collectif afin de donner une nouvelle raison d’être à la, ou aux, structure(s).

Dans leur « GUIDE ASSOCIATION & FUSION, Mariage d’amour ou de raison ? », le CNAR financement et France Active (www.franceactive.org), comparent ce moment à une vie en couple avec les différentes étapes : le temps de la rencontre, les fiançailles, le mariage et la vie de couple. À la fois didactique, clair et précis, ce guide montre que ces engagements prennent au moins 2 à 3 ans.

Il n’y a donc pas de temps à perdre pour que les partenaires des pouvoirs publics puissent être en ordre de marche lorsque les collectivités réorganisées viendront les voir pour mettre en œuvre leurs nouvelles politiques.

Le 17 décembre, les acteurs présents ont montré leur capacité d’innovation et de créativité pour trouver des solutions pratiques face aux questions que pose cette nouvelle organisation territoriale.

Anticiper ces changements, les accompagner, trouver des solutions originales et collaboratives, est indispensable. Il en va de l’action publique et de l’intérêt général pour les personnes (agents de collectivités, personnels des structures, bénéficiaires et publics), pour les organisations et pour les territoires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s